Hope's Requiem


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Histoire] Opération de Guerre du Centre-ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarevok
Seigneur du Meurtre
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 32
Localisation : Temple de Bhaal
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: [Histoire] Opération de Guerre du Centre-ville   Mar 11 Nov 2008 - 22:46

Samedi 15 Avril 1995, 02:18
Salle souterraine d'un Temple Sétite, Secteur Inconnu,
Miami, État de Floride





La lourde porte de bois s'ouvrit dans un crissement peu amène. L'homme qui entrait dans la pièce était vêtu d'une toge blanche accompagnée de quelques bijoux et ornements faits d'or et de pierreries assez sobres pour ne pas faire trop clinquant.
Le crâne rasé et la peau noire, il arborait sur le côté du visage un tatouage représentant un serpent qui croquait dans une pomme dont le jus était d'apparence sanguin. Son expression mêlait de la crainte et un profond respect pour l'homme qui se trouvait devant lui, agenouillé devant un grand autel de pierre couvert de hiéroglyphes les bras levés au ciel en une position de prière des anciens temps.
A l'entrée de son subordonné, l'Archiprêtre interrompit sa mélopée. Cet homme de haute stature au teint basané et à la longue chevelure rousse tombant sur ses épaules n'était vêtu que d'une jupe en toile blanche, de sandales de cuir, de bijoux d'or pur dont certaines parties étaient teintes de bleu et de rouge, d'une coiffe traditionnelle de prêtres égyptiens et qui arborait un grand tatouage représentant un python, démarrant du bas du dos et remontant celui-ci, s'enroulant le long de l'épaule gauche pour terminer dans le cou où il plantait ses crocs dans la jugulaire de l'ancien. A chaque mouvement le tatouage semblait bouger avec lui, comme un véritable reptile.



"J'espère que tu as de bonnes raisons d'interrompre ma prière, Abdul...

- Je...
balbutia Abdul, je suis venu au rapport Maître. Vos prévisions se sont avérées exactes, le Sabbat a attaqué notre Temple du Centre-Ville."

L'Archiprêtre tourna son regard vers son subordonné. Ses yeux rougeoyaient d'une lueur surnaturelle. En deça de ce curieux et menaçant effet, on pouvait y lire des siècles de malice et de cruauté.

- Continue, je ne goûte guère à tes hésitations..." dit-il sur un ton cassant.

- Mes excuses, Maître, s'empressa-t-il de rectifier. Une attaque a été menée cette nuit à partir de 23h00. Tout indique qu'il s'agissait de la Deadly Hand. A leur tête se trouvait le Ductus Toreador Chloé Latombe, accompagnée de l'Evêque Arthur Crown et de l'Archevêque Borges.

- Borges ? Voilà qui n'est pas anodin... Et qu'est-ce que ce jeune loup faisait parmi eux ?

- Nos sources n'ont pas pu nous révéler ses motivations exacte. Il paraîtrait qu'il voulait juste sortir un peu, éprouver les joies du champ de bataille...

- Non, cela devait être autre chose. Borges est borné et brutal, mais il est loin d'être stupide, il devait certainement avoir une idée derrière la tête... mais peu importe, quelle qu'elle soit, ce brave Lasombra ne sera jamais qu'une contrainte mineure.
"

L'Archiprêtre parlait de l'Archevêque, le plus vieux et le plus puissant membre du Sabbat de la ville, comme d'un enfant un peu plus malin que la moyenne. Le genre qui peut vous voler 5$ dans votre portefeuille, mais restera incapable de vous agresser de front pour les prendre. Son attitude démontrait un écart important entre lui et le vieux Lasombra.



"Avec eux se trouvaient les membres habituels, poursuivit Abdul, le Prêtre Tzimisce Boris Geenslav, la brute Gangrel Grassröper ainsi que l'Infante douée de Crown, Fiona Hemingway. Leurs effectifs changent souvent, il y avait les nouveau membres de leur meute : un homme que l'on soupçonne être le soldat Ventrue Mickaël Corvin qui aurait changé d'identité depuis que les autorité ont placé une prime sur sa tête, l'infante assez discrète de Grassröper, une certaine Ludmilla, et un occultiste de clan inconnu qui est arrivé il y a quelques mois et qu'ils appellent Mako.

- Passe moi ce genre de détails, cela ne m'intéresse pas
, l'interrompit l'Archiprêtre. L'espérance de vie d'un Sabbat équivaut au battement d'aile d'un papillon, je n'ai aucune envie de retenir des noms qui disparaîtront dans quelques temps. Viens en au fait...

- Hé bien justement. Les observations de l'attaque n'ont données que des résultats mitigés en raison des protections mystiques placées sur les lieux. Nous n'avons pu en retirer que des bribes d'auras, de sentiments et rarement des observations directes. Et les seules bandes vidéos que nous avons sont celles de l'entrée des Sabbat dans le Harvest Medical Supplies. Nous avons fait le nécessaire pour que l'enquête n'aboutisse qu'à une attaque organisée de la mafia contre la fabrique de drogues et qu'aucune piste ne soit trouvée sur le passage souterrain.
Ils se sont débarrassé rapidement des quelques jeunes recrues qu'il restait sur les lieux et ont même défait les deux Guerriers Kreyner et Virgil avant d'en finir avec le Prêtre Gonheimer, écrasés sous le nombre si vous voulez mon avis.

- Je parie que cet imbécile n'a même pas jugé prioritaire d'emporter Borges ou Crown avec lui avant de disparaître
, souffla l'Archiprêtre avec dédain. Une autre bonne raison qui justifie son sacrifice. Autre chose de notable ?

- Hé bien autre que la constatation de la puissance de feu de cette meute, on peut dire que leur invité, Mako, dégage quelque chose d'étrange... Comme si une mystérieuse puissance l'accompagnait partout, un Revenant où une Fae, nous ne le savons pas. Une chose est sûre, ils ont ouvert plusieurs passage grâce à lui. Il ne faudrait pas sous-estimer ses capacités occultes.

- Un Tremere Antitribu ?

- Non, j'ai recoupé les informations transmises par tous nos contacts, et c'est là une excellente nouvelle : tous les Tremeres Antitribu ont disparus et personne, pas même leurs compagnons n'ont la moindre idée d'où ils peuvent bien être."




L'Archiprêtre plissa les yeux, en proie à quelques réflexions de mauvaise augure.

"Je ne sais pas s'il s'agit vraiment là d'une très bonne nouvelle. Une ombre grandit au Sud, mais il m'est impossible d'en savoir davantage...
Quoi qu'il en soit, gardez donc un œil sur ce Mako si cela vous amuse. Tu peux disposer.

- Tout de suite maître."[i]



Abdul s'inclina avec respect et se retira. En arpentant les couloirs sculptés, il croisa une jeune femme habillée telle une noble de l'antiquité égyptienne et dotée d'une beauté à faire battre même un coeur mort depuis des décennies. Une main sur les hanche, Shania, la conseillère de l'Archiprêtre toisa l'homme avec un air amusé.

"[i]Abdul... tu as l'air soucieux, que t'arrives-t-il cette fois ?
s'enquit-t-elle.

- Bonsoir mademoiselle. Je viens de faire mon rapport sur les actions du Sabbat auprès de Maître Devias. Il avait l'air satisfait et disait que tout se passait selon ses plans mais...

- Mais ?
Demanda-t-elle sans se départir de son sourire confiant.

- Pourquoi le Maître sacrifie-t-il des points stratégiques aussi importants que le Centre-Ville ? Nous avons une force et une influence suffisantes pour écraser le Sabbat dans cette ville, que je sache.

- Les plans de Maître Devias sont basés sur plusieurs années de luttes d'influence. Tu connais très bien la véritable raison de notre présence ici, n'est-ce pas ? Le contrôle total de la ville nous apporterait plus d'ennuis que la situation actuelle.
Pendant que le Sabbat est occupé à grignoter du territoire et lutter pour le conserver, nos forces peuvent se concentrer ailleurs... Le fait que le Sabbat considère désormais le Centre-Ville comme acquis va leur donner de l'assurance et ils ne nous considéreront plus que comme une menace mineure.

- Mais avec la ville sous notre coupe il nous serait plus facile de...

- Non Abdul. Si nous prenions cette ville aux mains du Sabbat, il nous faudrait déjà débusquer tous ces chiens. Abbattre le gros des troupes est une chose, traquer les survivants en est une autre. Ensuite il faudrait compter avec les assauts des villes voisines voulant récupérer le territoire, et ce sans compter la Camarilla, les Cathéens, les Lupins, les Mages, l'Ordre de Léopold, et bien d'autres ennemis.
Il est plus simple de laisser ces rustres du Sabbat se charger d'eux... en un sens, ils nous protègent, ou du moins nous permettent d'économiser nos forces.
Nous possédons déjà la ville dans un certain sens, inutile d'en vouloir plus et de nous exposer. La situation actuelle est parfaitement adaptée à nos besoins.
Et lorsque Maître Devias aura découvert l'emplacement du Cercle, alors nous ne seront plus qu'à un pas de l'Avènement Ultime !

- Je comprend.
Abdul acquiesça devant les dires de Shania. Elle était son aînée de plusieurs centaines d'années, lui n'avait été étreint que récemment par rapport aux autres Séthite du Temple. Et tous n'étaient rien comparé à l'âge et la puissance de Khasim Devias l'Archiprêtre de Seth.
Au revoir Mademoiselle, je vais superviser l'arrivée du matériel récupéré au Temple du Centre-Ville avant l'assaut."



Abdul s'éloigna, plongé dans ses pensées. L'échiquier du Jyhad était décidément bien trouble, même pour ceux qui en apercevaient les buts.
Bientôt, pensait-il, bientôt l'Avènement Ultime aura lieu ! Et tous craindront alors la colère de Seth !

_________________
Comme dit le proverbe : "Le kangourou repeint toujours son tournevis quand les kiwis jouent du piano..."
Revenir en haut Aller en bas
http://sarevok33.spaces.live.com/
 
[Histoire] Opération de Guerre du Centre-ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Décor 3D papier]Centre Ville
» Un peu d'histoire: Mobutu, Giscard et Guerre Froide
» Récupération : vieilles radios
» Revue Nam histoire vécue de la guerre du Vietnam
» La bande dessinée- Histoire de l'Art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hope's Requiem :: Section JDR :: Bibliothèque :: Cimetière de nains-
Sauter vers: