Hope's Requiem


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Passé, Présent, Futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mephysto
Prince/Président
avatar

Nombre de messages : 1637
Age : 33
Localisation : dans une ruelle sombre en train de se regorger de vitae
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Passé, Présent, Futur   Jeu 9 Jan 2014 - 18:53

"Passé, Présent, Futur.

Tout n'est que Destin. Tout ce qu'il s'est passé, se reproduira encore..."


Passé

A une époque où les rêves devenaient encore réalité.
A un moment qui signalait la fin de toute chose.
Dans un endroit où les secrets ont commencé...


Nous n'avons pas le choix. Il faut les exterminer tous jusqu'au dernier où ce sera la fin, déclara solennellement Riakana la Sage.
Vous rendez-vous seulement compte de l'état du Monde. Les signes ne trompent pas. Le peuple dépérit et il n'en restera bientôt plus rien. Les Dieux eux-même se sont détournés.

Riakana scrutait l'Assemblée qui lui était acquise ou presque... Les Elus Terrestres, présents en temps qu'invités, restaient stoïques en parfait soldat mais leurs traits trahissaient leur doute. Seule une foi inébranlable pourrait ...

Ridicule! Les Solaires sont fait pour régner. Si le monde traverse une période de crise, alors c'est qu'il doit en être ainsi. Le futur n'est pas figé et c'est eux qui doivent forger le Destin. Nous n'avons pas à intervenir.

Riakana examina le fauteur de trouble et secoua la tête. Un rebus par les Exaltés des Etoiles....

Capitaine... Sillonner les Mers a très certainement altéré vos Dons railla la Chef des Sidéraux.

L'Assemblée commença à se survolter en quelques instants. Les demi-dieux commencèrent à s'injurier. La simple intervention de ce paria de Capitaine avait suffit à faire fléchir le courant de pensée de l'Assemblée conquise quelques instants auparavant.

Puis, un courant glacial traversa l'assemblée. Une petite silhouette émergea d'une loge. Vêtu d'une toge mauve, on ne pouvait d'aucune façon découvrir son identité. On pressentait juste un immense pouvoir. Seule une voie venue du fond des Ages interrompit instantanément l'Assemblée.

- Vous êtes tous dans l'erreur et votre vision est bien limitée mes jeunes amis. Exterminer les Solaires, voilà une idée...

Les yeux se levèrent alors vers la voix résonnant dans le Grand Théâtre. Seul les plus aguerris ou les plus attentifs l'avait senti avant qu'il ne prenne la parole. Riakana était de ceux là.

La jeune femme élancée et volontaire au teint ébène l'interrompit :


- Qui êtes-vous? Cette Assemblée est secrète et nul ne peut y entrer sans que nous soyons au courant...

Des Gardes Sang de Dragon et Sidéraux encadraient déjà la silhouette rachitique dont l'aura prit des teintes de plusieurs couleurs différentes successivement...

- De quoi parlez-vous ma jeune enfant?
Son regard se tourna de droite puis de gauche ... Riakana n'eut le temps de réagir. Les gardes furent réduits en miette en s'écrasant contre la paroi du Théâtre.
- Vous voyez un Monde où les humains dépérissent mais la menace est bien plus grande, avertit l'Ancien. Ah mais j'en oublie la politesse de bien séance. J'ai bien des noms ...

Riakana frissonna. Elle avait compris mais la personne devant elle était un mythe. Pourtant, cette chose était là devant eux...

- Destin? Destin...! Vous êtes l'être qui façonne le Destin.
- Ma pauvre enfant, 500 ans ne vous aurons donc rien appris. Aucun être ou Dieu ne peut se réclamer d'un tel pouvoir, fit le dénommé Destin en riant légèrement.
Je suis venu vous annoncer que votre Assemblée est la dernière. Le futur que vous allez choisir, va dépérir. Et vous en serez les instigateurs.
Je devais vous avertir ... Ou vous arrêter avant qu'il ne soit trop tard.

L'aura qui s'enfuyait tel un feu se matérialisa presque et devint presque un torrent impénétrable.
Riakana hurla :
- Tous, réagissez. Enfermez cette chose.

Ce fut la dernière fois que les Exaltés Sidéraux agissaient de concert.

Le Destin était en marche. La première phase était lancée.

_________________
"Où que vous soyez, vous n'y échapperez pas! L'Ombre s'étend"


Dernière édition par Mephysto le Dim 12 Jan 2014 - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nils
Senseï
avatar

Nombre de messages : 1109
Age : 31
Localisation : Terre 1
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Passé, Présent, Futur   Ven 10 Jan 2014 - 13:49

Sympa! C'est un petit dossier background que tu commences pour Exaltés? Smile

_________________
"La barbarie est l'état naturel de l'humanité. L a civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher."

Robert E. Howard - Au-delà de la rivière Noire
Revenir en haut Aller en bas
Mephysto
Prince/Président
avatar

Nombre de messages : 1637
Age : 33
Localisation : dans une ruelle sombre en train de se regorger de vitae
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Passé, Présent, Futur   Dim 12 Jan 2014 - 9:48

voilà c'est bien ça... On arrivera progressivement à chacun des persos...

_________________
"Où que vous soyez, vous n'y échapperez pas! L'Ombre s'étend"
Revenir en haut Aller en bas
Mephysto
Prince/Président
avatar

Nombre de messages : 1637
Age : 33
Localisation : dans une ruelle sombre en train de se regorger de vitae
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Passé, Présent, Futur   Dim 12 Jan 2014 - 15:11

Présent

"Le futur n'est pas écrit.
Le futur est multitude.

Est-on maître de son Destin?
La Malédiction n'est-elle notre (leur?) Destin?

Néanmoins, les épreuves sont nécessaires pour forger le Futur..."


Un peu plus d'un millier d'années plus tard, Création a souffert d'un Mal qui extermina plus de 90% de la population. Ainsi, le Destin de Création était bien en marche. Plus jamais, Création ne connaîtrait une ère de prospérité comme celle du Premier Âge.

L'Impératrice, ainsi se faisait-elle appeler aujourd'hui, avait sauvé le Monde de la dévastation et de l'ensemble des ennemis qui peuplait Création. Enfin..., presque.
La Vraie menace dormait toujours et se réveillerait à un moment où le Monde serait faible et décadent.


- Allez Oliurni! Plus de conviction! C'est mou tout ça. Je pensais que tu voulais devenir l'esprit le plus puissant du monde pour sauver l'Impératrice.
Ce n'était donc que des balivernes.

L'homme aux cheveux d'un blanc pur argenté était vêtu d'une robe blanche de cérémonie très longue pourtant c'était avec souplesse et agilité qu'il repoussait les attaques du gamin.

AAAAh!

Le gamin poussa un hurlement de rage. Un léger vent siffla à chacun de ses coups, ce qui poussa son maître d'arme à reculer. Le jeune élève, âgé d'à peine 10 ans, semblait saisir inconsciemment les failles de son adversaire.
Pourtant, rien ne laissait penser qu'il était aussi doué.
Frêle et maigre comme une tige de bambou, né Esclave, rien ne semblait le destiner à un grand avenir. Et pourtant, la Voix de la Paix, l'entité qui dirigeait l'Ordre des  Immaculés, le numéro deux du Royaume avait pressentit quelque chose en recueillant ce jeune miséreux qui volait de la nourriture pour d'autres enfants orphelins comme lui.


Bien continue, laisse tes émotions te submerger. Repense à la vie que tu as menée.

Le gamin, dont il ne connaissait ni la mère, ni le père, affermit ses prises. Le sabre en bois de son Maître explosa sous les coups. L'éclair blanc argenté virevolta quelques mètres en arrière. Le petit n'avait pas réussit à le toucher mais il s'en fallut de peu. Une épée se matérialisa dans sa main. Mais le jeune fut sur lui en une fraction de secondes. La Voix de la Paix, surpris, bloqua l'attaque. Un voile de poussière autour des deux adversaires se souleva sous l'impact.

Ca suffit! Ca suffit pour aujourd'hui mon jeune élève, reprit le n°2 du Royaume Tu as bien progressé. Mais il faut que tu écoutes davantage ton coeur. C'est lui qui guidera ta main et ta sagesse. Allez va te nettoyer, tu empestes et tu ne seras pas présentable pour la cérémonie.

Le jeune garçon, les cheveux hirsutes au teint hâlé par le Soleil, salua son Maître avec tous les égards qu'il pouvait. Il savait que son existence toute en entière était entre les mains de ce puissant sage et avait juré de le suivre jusqu'au bout le jour où il sauva également les orphelins qui restaient dans la Capitale.

- Bien Maître, fit-il en s'inclinant.

L'homme s'avança et caressa le cuir chevelu de son élève le décoiffant encore un peu davantage.

- Allez file...

Tandis qu'il regardait le jeune garçon s'éloigner, il esquissa un sourire. En dehors de l'impératrice, personne n'avait jamais vu son visage. Sa longue chevelure argentée volait avec le vent qui venait de se lever. Et pour cause...

Il est vraiment spécial... Et pourtant, il est humain. Il ne va pas tarder...

Le second du Royaume observa la lame de l'épée qu'il avait dû matérialiser. L'épée, sertie de jade, était complètement tordue. Et il s'agissait sans doute de l'une des meilleurs lames qui existait sur Création. Le glaive de bois, lui n'avait rien ; pas même une entaille.

L'Impératrice va me tuer. C'est la troisième épée que je lui "emprunte". Il va falloir que j'aille voir la famille de Gordak le Forgeron (Père du personnage de Loïc)....

_________________
"Où que vous soyez, vous n'y échapperez pas! L'Ombre s'étend"


Dernière édition par Mephysto le Jeu 22 Déc 2016 - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mephysto
Prince/Président
avatar

Nombre de messages : 1637
Age : 33
Localisation : dans une ruelle sombre en train de se regorger de vitae
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Passé, Présent, Futur   Dim 16 Fév 2014 - 22:52

Oliurni demeurait certes un élève respectable, mais son jeune âge le poussait à toujours enfreindre les règles.
Il s'était changé et avait revêtu en parfait apprenti les armoiries blanches de L'Ordre des Dragons Immaculés.

Mais cet Ordre demeurait absent de ce genre de cérémonies car c'était là un défilé des Armées Impériales. L'Oeil Omniscient serait là, pour épier le moindre élément louche et l'endiguer avant même qu'une simple intention puisse troubler la manifestation. Les 11 Maisons Sang de Dragon seraient aussi présentes. L'Ordre, quant à lui, n'intervenait - normalement - pas dans les affaires militaires du Royaume.

Le jeune homme se hissait tant bien que mal sur les plus hautes bâtisses à proximité de la Tour Impériale.
A la force de ses bras et son agilité d'enfant, il réussit à se maintenir sur une corniche d'une haute structure, siège de nombreux échanges commerciaux de la Capitale.
Observant aux alentours, il ne vit personne et fut surpris qu'en pareil événement, la sécurité n'ait pas eu l'idée de vérifier les toits.

Une brise légère interrompit l'élève dans ses pensés.


Jeune Oliurni, tu ne comprendras donc jamais où se situe ta place, remarqua la Voix de la Paix doucement comme s'il avait toujours été sur le toit aux côtés du jeune homme.

Au contraire, Maître, répondit l'élève en se retournant et s'inclinant. Notre rôle et nos convictions sont tournés vers les qualités des Elus Sang de Dragon. Etre présent à cette cérémonie est une façon de leur rendre hommage votre Honneur, poursuivit l'enfant tout en lorgnant sur le cortège militaire apparaissant sur la Place.

On ne pouvait distinguer les émotions du chef de l'Ordre des Dragons Immaculés. Mais ce dernier se tut quelques instants admiratif. Néanmoins, il ne pouvait se permettre de l'avouer.

- Jeune apprenti, vous n'avez donc rien appris. Entre notre monde, chaque être doit être à sa place. Notre Ordre ne doit pas intervenir dans les affaires de l'armée fussent-elles cérémoniales.
morigéna l'homme au masque blanc.

Néanmoins, il laissa son jeune élève continuer à regarder la cérémonie. Elle était sublime. Alors que l'armée avançait, des choeurs chantaient les louanges des hommes perdus au combat et les victoires de tous ces combattants. Des représentants de chacune des légions étaient présents et avançait au rythme des percussions.


Maître... Qui est cet homme là-bas? demanda le gamin légèrement hésitant.

Au milieu des officiers Sangs de Dragon, un chevalier semblait sortir du lot. Et la Voix de la Paix l'avait lui aussi remarqué.


Il s'agit de Vixen Sombrelame, un honorable et puissant chevalier de l'Empire. J'ignore son grade mais il est pressenti... à un grand avenir, répondit le maître d'une voix vague.

Le gamin se retourna et demanda d'un ton espiègle.


Je pourrai devenir aussi puissant que lui plus tard?

Son maître posa une main sur le crâne, lui ébouriffant les cheveux.

Si tu suis mes enseignements et que tu travailles dur tous les jours, tu pourras peut être avoir une chance...

Le gamin, fou de joie, se retourna et observa son idole. Même la fine, petite et étincelante silhouette de l'Impératrice n'avait pas l'attention du jeune homme.
Dans son dos, la Voix de la Paix secoua la tête. Ce jeune homme avait des affinités sensorielles qu'il ne comprendrait sans doute jamais. Peut-être était-ce son enseignement ou autre chose...

Et quant à lui... L'homme, qui arborait ce masque d'un blanc immaculé, observait lui aussi Vixen avec attention.

_________________
"Où que vous soyez, vous n'y échapperez pas! L'Ombre s'étend"


Dernière édition par Mephysto le Jeu 22 Déc 2016 - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mephysto
Prince/Président
avatar

Nombre de messages : 1637
Age : 33
Localisation : dans une ruelle sombre en train de se regorger de vitae
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Passé, Présent, Futur   Mar 11 Mar 2014 - 21:21

Quelques années plus tard, plusieurs signalements étranges avaient fait "grand bruit". L'un d'eux concernait l'Ile Bénie. Un cône lumineux avait traversé l'île et avait été visible quasiment de n'importe où sur l'ïle.

L'honneur de l'Ordre des Dragons Immaculés avait été bafoué. Les 5 Parangons eux-même avaient été envoyés sur l'ensemble de Création pour débusquer ces monstres.

La réalité n'était pas évidente. Oliurni avait grandi et n'avait pas révélé son identité lors du coming-out de Gorak Fer de Lance. Des doutes lui étaient apparues. Son Maître, la Voix de la Paix, et grand Seigneur parmi les plus puissants du Royaume lui avait toujours conseillé d'écouter son instinct.


Loin dans le Grand Est, le pas léger de la Parangon glissait tel le vent. Les plus fines branches des arbres se voutaient à peine sous son poids et ses sauts monumentaux.
Plus loin, son disciple suivait péniblement du fait de l'armure qu'il portait et seul sa puissance physique lui permettait de ne pas être distancé. D'un autre côté, cette situation lui convenait car les puissants et vieux Sangs de Dragons avaient tendance à être irritable même s'il s'agissait sans doute de la plus agréable et sociable d'entre eux. Le disciple savait depuis un moment que s'il tenait à la vie, il devait marquer le respect dû à ces puissants Exaltés.

Angoirna la Douce s'immobilisa sur une branche et observa son environnement. Son armure lourde, entièrement faîte de Jade et habillée des Armoiries du Dragon de l'Eau, ne la gênait nullement dans les mouvements. Même son heaume semblait fusionner avec le reste de son corps avec une élégance et une douceur extrême.


Mmm... Intéressant, les hommes bêtes semblent converger dans cette direction puis en sont repartis le pas plus lourd. Il devait avoir des prisonniers.
Allons y.


Elle jeta un bref regard en arrière vérifiant que son disciple ou plutôt celui de la Voix de la Paix suivait. Ce dernier manquait de tomber à chacun de ses sauts mais il suivait.
La Parangon de l'Eau arbora un sourire apaisé jugeant le jeune homme comme étant de grande vâleur et repartit. Son armure semblait respirer et des gouttelettes d'eau se formèrent sur l'ensemble du plastron.

Aux abords d'une cascade, une grotte se dessinait derrière et tout indiquait qu'il s'agissait de la tanière des créatures ciblées par la Sang de Dragon. Mais elle devait s'en assurer sans attirer leur attention. Non pas qu'elle soit incapable de tous les exterminer mais cette forêt était ancienne et il ne lui appartenait pas de décider de la mort de la faune locale aussi déviante soit-elle.
Le corps de l'Exalté commença à vibrer. De la cascade semblant devenu plus puissante, plus dense, de l'eau s'engouffra dans la grotte.

C'est bien ce que je pensais, admit-elle au bout de quelques instants. Ils ont été massacrés mais leur adversaire était seul...
Mais qui?


Elle se retourna et observa les traces remontant vers le fond de la jungle.

Je n'ai pas le choix. Il faut que je retourne sur mes pas. Mon enquête ne m'apprendra rien ici. Ces corps sont morts depuis des semaines...

L'apprenti arriva à ses côtés en nage. Il avait beau être robuste. C'était quelque chose de suivre l'un des membres les plus éminents de l'Ordre.
La Sang de Dragon enlevait son armure, les yeux fixant le coeur de la forêt.


Là, où je vais, les armes et nos armures ne sont pas souhaitables. Tu vas les garder et rester ici. Tu seras en sécurité.
Cette tâche me revient...


Sans émettre d'objections, le jeune homme restait incliner devant la Sang de Dragon. Cette dernière disparut dans l'épaisse forêt du Grand Est.

La Terrestre réapparut à l'entrée de ce qu'il restait d'un village. Elle portait un fin kimono beige. Sa peau irisée semblait rafraîchir même la végétation environnante. Sa chevelure couleur de feu et ses yeux bleus faisait d'elle l'un des meilleurs partis de tout Création. En prêtresse-guerrière, elle n'avait jamais éprouvé le besoin de mener une vie de famille.
Elle pénétra dans les ruines.

Le village était haut perché dans les arbres à plusieurs dizaines de mètres du sol. Le travail des artisans locaux avaient dû être considérable pour réaliser les installations des divers baraquements.
Les habitations avaient été saccagés, les corps éparpillés mais surtout, des toiles solides recouvraient le reste des corps comme des cocons.

Un crissement immobilisa la Terrestre.


- Alkahaïn tyu granasioth kazaer rit ...déclara Angoirna le ton empreint d'un léger doute.
Je ne pensais pas avoir affaire à un esprit aussi vieux et puissant, murmura t'elle pour elle-même.
- Votre révérendissime grandeur? Voilà bien longtemps que je n'ai pas entendu pareil titre... Qui es-tu donc petite fourmis? déclara une voix semi-humaine et caverneuse prononcée des plus grandes hauteurs de la forêt.
- Une soeur du monde Terrestre répondit calmement la Parangon.
- Pauvre petite chose, que peut bien faire une si frêle créature en pareille endroit, déclara d'une voix devenue gloutonne l'esprit en question.

Les arbres se mirent à frémir. L'air devient glacial. La Sang de Dragon se projeta plusieurs mètres en arrière quand un fracas se produisit à l'endroit même où Angoirna se tenait quelques secondes auparavant. Un nuage de fumée couvrit l'explosion et enveloppa tout ce qui restait de la Ville. En un coup, la Ville avait été ravagé et il n'en restait plus grand chose.
De la fumée, émergea une créature qui faisait plusieurs mètres de haut. 8 puissantes pattes crochus se dessinèrent. D'épais poils hérissés formaient l'abdomen tels une armure d'écaille. Des longs bras sinueux vibraient dans l'air empreint de poussière. Enfin, un hurlement puissant finit de dissiper la poussière et permit de distinguer la mâchoire redoutable de ce qu'il pourrait ressembler à un ours.


- Frère esprit, j'ai compris au moment où je suis arrivée sur les lieux. Tu ne reconnais plus la Sainte Hiérarchie. Ton existence... ou la mienne vient à son terme.
Mais pourquoi avoir rompu la Sainte Hiérarchie, Ô grand Incarna.

- Le Temps se mêle. Une jeune femme est entrée sur mon territoire. Son essence était si puissante, réveillant tout mon être. Mes esclaves ont tenté de la retrouver mais ont toutes succomber. J'ai dû me déplacer MOI et j'ai traîné en route...
Je n'ai jamais pu savourer son essence.
Une épaisse langue bavante passa sur les babines retroussées de l'Incarna.
La tienne... est si fade mais me sustentera de cette perte.

Un nouveau hurlement déclencha les hostilités. La Sang de Dragon ne bougeait pas, son corps semblait onduler. Des fines gouttelettes d'eau recouvraient son corps mais ce n'était pas de la transpiration. L'eau progressait de ses pieds vers le sommet de son corps pour former une sorte d'Aura.
En quelques secondes, la créature était sur la Sang de Dragon qui n'eut d'autres choix que de reculer. Chaque coup faisait trembler la forêt et réduisait en bouillie les troncs sur lesquels elle s'élançait pour fuir.
Le visage fermé et concentré, Angoirna la Douce fuyait les assauts du Maître Esprit. Le rythme s'accéléra. La forêt devenait poussière. Cependant, la Sang de Dragon n'était jamais touchée par les multiples attaques. L'Eau de son Corps, des plantes, de l'air, jaillissait lorsqu'il le fallait pour repousser la cascade d'attaques toutes plus meurtrières que les autres.
Les deux protagonistes s'immobilisèrent dos à dos. David contre Goliath.

Un grondement sinistre vint à nouveau troubler la forêt. La créature fut plus rapide et plus puissante. La créature sauta, ses muscles se vrillèrent et repartirent telle une fronde tourbillonnante. Angoirna fut touchée de plein fouet. Une nouvelle explosion se produisit. La prêtresse guerrière fut projeter sur plusieurs centaines de mètres à travers la forêt dévastée.
La vision de la Sang de Dragon se troublait tandis que la Créature disparaissait à nouveau.


Le combat est finit pour moi pensait-elle.

Quand soudain, la créature fut stoppée en plein vol. Sous l'impact, les troncs de la forêt se couchèrent. La Sang de Dragon gisait au sol mal en point mais toujours en vie, son visage complètement tuméfié tourné vers le combat.

Mais... Comment...?

Un éclat éblouissait la forêt. Une silhouette se forma. Le jeune disciple venait de bloquer dans les airs l'attaque de l'Incarna qui aurait sans doute achevé la Sang de Dragon. D'un revers d'épée, il renvoya le Maître Esprit dans les profondeurs de la forêt duquel il était apparu.
Le garçon disparut lui-aussi.
La Sang de Dragon, de son côté, se relevait doucement s'aidant de l'épais tronc d'un arbre pour se maintenir debout et observait avec effarement les combats.


- Il combat à égalité avec ce monstre d'esprit. Non... Il prend le dessus à chaque passe d'arme.

En effet, le jeune garçon disparaissait et réapparaissait autour de la créature à une célérité relevant du divin. Les bras et pattes de la créature tourbillonnaient dans les airs et se heurtaient au choc d'une lourde épée et chaque fois, le Maître Esprit était repoussé ou tailladé.

Les deux combattants étaient face à face. La créature n'était plus qu'une teinte violacée et sa puanteur trahissait ses pensées. De son côté, le garçon était en nage et peinait à reprendre son souffle.


- Qui es-tu jeune sot pour m'affronter moi, l'un des 4 Gardiens de la Forêt de l'Est? Je ne ressens aucune aura, pourtant l'air vibre avec toi. Tu sais manipuler la quintessence... Tu devines mes mouvements encore mieux que cette Terrestre, gronda l'Esprit.
- Ce n'est qu'un gosse... murmura avec un sourire la Sang de Dragon dont les sens lui permettait d'observer la scène en sécurité.

La Créature disparut dans les airs et commençait à reproduire le mouvement contre la Sang de Dragon. A l'unisson, le jeune garçon poussa un cri surhumain qui fit trembler la forêt. Les animaux fuyaient en masse les environs. L'air semblait s'enflammer.

Mais comment fait-il pour manipuler autant de quintessence? Ce n'est qu'un humain. Son corps ne...

Un nouvel éclat aveuglant éblouit la contrée. Ainsi, fut créer ce qu'on appellerait plus tard la "Vallée de la furie".
Le corps d'Ether de l'Esprit scintillait et se désagrégeait. La Sang de Dragon réapparut aux pieds du jeune garçon inconscient.


Je ne saurais jamais qui le Maître Esprit poursuivait... Cette jeune fille doit être sacrément chanceuse pour avoir réussi à filer sous mon nez et celui de cet Incarna...fit-elle en secouant la tête.
Quant à toi Oliurni... L'Ordre ne l'admettra jamais mais tu mérites bien le surnom du 6e Parangon, continua t'elle en regardant le jeune garçon.
Je comprends mieux comment tu es arrivé à ce niveau, poursuivit-elle presque écœurée en remarquant pour la première fois le corps couvert de meurtrissure du garçon. Grand Père, que lui as-tu fait subir?

_________________
"Où que vous soyez, vous n'y échapperez pas! L'Ombre s'étend"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passé, Présent, Futur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passé, Présent, Futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La carrière de JD : passé, présent, futur
» [TERMINÉE] Le Poids du Passé et du Futur
» C'est quoi le plus dur a oublier , le passé ou le futur qu'on a imaginer ?
» rto - roses jaunes, les créations de marilyn - sampler passé présent futur
» Passé, Présent et Futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hope's Requiem :: Section JDR :: Table 8 Exaltés-
Sauter vers: